Campus FM

L’incomparable radio toulousaine

Avec Clément Leblanc, Rosemay Puyo & Nina Basson

Cette année, comme chaque année, se tenait en septembre à la Cave Poésie René Gouzenne, au 71 rue du Taur l’incontournable “Bazar littéraire” : quelque quarante exposants – de la maison d’édition confirmée à la micro-édition de brochures et de fanzines. Des mètres carrés de tables enlivrées se sont partagé le couloir, la cour et la cave pendant un week-end entier. Des bâches qui chapeautent les livres les éditions pluvieuses ; des livres qui se dorent la couverture les éditions ensoleillés et toujours quelques mains fiévreuses, quelques mains fébriles pour tâter du poème.

Et cette année, pas comme chaque année, il y avait bien un stand qui attirait particulièrement l’attention. Un stand qui ne ressemblait pas à un stand, mais plutôt à une structure de métal et de bois, un carrosse à livre, un radeau à étage : une librairie ambulante ! L’accalmie, de son petit nom.

Bonjour Clément Leblanc, bonjour Rosemay Puyo, bonjour Nina Basson. Vous êtes les co-créateurices, les co-fondateurices et les co-que sais-je encore de ce petit bijou à roulette. Finissez de croquer dans votre club-sandwich – en guise de digestif, de douceur, de sucrerie, on va parler de livre, de livre et de livre.”


Il n’y a pas que les légumes qui font le marché, pas que les voitures qui circulent en ville, pas que les murs pour abriter des livres, pas que les teufeurs pour faire la tournée des festivals, pas que les touristes pour manger des gaufres à Bruxelles – il y a aussi la librairie ambulante L’Accalmie, celle qui épongera ton ivresse entre les feuillets poétique d’un zine ou celle dont les articles d’une revue sociologique te serviront d’appui-tête dans tes prochaines baroudes estivales.


– Alice Baylac
dans La Midinale, saison 2021-2022.