Début novembre, c’était au tour d’Alice Serié, chargée de communication à l’Usine à Musique, de prendre la parole dans la Midinale. 

L’Usine à Musique, en quelques mots, c’est un complexe musical situé à l’Urban Village, ou plutôt comme le dit Alice Serié : “un microcosme de musiciens et de mélomanes”, qui se retrouve pour passer des bons moments autour de la musique. 

Plus précisément, l’Usine à Musique dispose d’une salle de concert d’une capacité de 420 places, d’une dizaine de studios de répétition entièrement équipés, d’un bar avec un espace exposition et d’un parking facilitant l’accès au complexe. 

C’est un lieu unique qui réunit des musiciens en tout genre autour de leur passion mais pas que… L’Usine à Musique fabrique aussi des musiciens…

Depuis maintenant deux ans, des cours sont proposés au sein de l’école de l’Usine, des niveaux débutant à intermédiaire. Parmi les six instruments mis à disposition, on retrouve la batterie, la guitare, la basse, le piano, le saxophone et le chant. 

La pratique instrumentale se résume à une heure de cours par semaine et une mise en place d’ateliers, tous les quinze jours. 

L’Usine à Musique assure également tous les mardis soirs, une scène ouverte, qui permet de rencontrer d’autres musiciens et de découvrir de nouvelles pratiques musicales. La scène est ouverte à tous les artistes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. 

Toutes les informations sont à retrouver sur lusineamusique.fr.  

 

Pour écouter l’interview, c’est par > ici <