Campus FM

L’incomparable radio toulousaine

jp rocé headerquali 3builttolastQuali District (Dimanche de 19h à 20h) et Built To Last (jeudi de 20h à 21h) sont deux des rendez vous Hip-Hop sur votre radio favorite. Mais le travail ne s’arrête pas à la bande FM… Demain soir les deux émissions programment deux figures de proue du rap français et indépendant au Connexion. Si Rocé n’est plus a présenter, JP Manova est un invité à découvrir de toute urgence. Il est la sensation montante d’une scène rap sachant allier flow, écriture et originalité, quand la majorité des rappeurs français ne possèdent qu’une de ces caractéristiques du MC complet.

 

Mercredi 20 Mai à 20H, PAF sur place: 10€ PAF en prévente : 8,70€

logo connexionLE CONNEXION, 13 rue Gabriel Péri
31000 Toulouse

Préventes ici :
http://qualidistrict.festik.net/concerts

rocé

Au tout début des années 90, Rocé commence à faire ses armes dans le rap, attiré par la contestation et la créativité du mouvement Hip-Hop.
Il est d’abord repéré par Manu Key (Mafia K’1 Fry), qui l’invite et lui offre même une interlude en solo pour poser un freestyle de deux minutes (Respect) en 1996, sur l’album La rime urbaine, de son groupe, Different Teep. Il sait se trouver là où on ne l’attend pas, sans jamais pour autant s’éloigner de ses fondamentaux : textes corrosifs, flow à haut débit, voix grave et mate.
En 2002 il sort son premier album Top Départ. Cet album a un franc succès, il est apprécié par ses auditeurs pour la richesse et la complexité des textes, ainsi que pour la spontanéité de l’interprétation. Rocé est estimé aussi bien par le milieu du rap que par celui du jazz ou de l’éléctro. Suivent Identité en crescendo (2006), l’être humain et Réverbère (2010), et Gunz N Rocé (2013). à chaque fois, le résultat est puissant et percutant. Étonnant et savoureux!

jp

Producteur, compositeur ou ingénieur du son, l’ombre de JP Manova hante les coulisses du rap français depuis plus de quinze ans. Entouré de mystère, son parcours est semé d’apparitions furtives (Rocé), de featuring remarqués (Flynt, Deen Burbigo), et d’amitiés durables (MC Solaar, Ekoué). Sans se soucier des modes, des uns ou des autres, JP franchit aujourd’hui le pas avec un premier album intitulé 19h07.
Fuyant les étiquettes et bousculant les codes, les qualités qui ont fait la réputation du rappeur sont au rendez-vous sur les neuf titres : une prose à la richesse rare, déclamée sur ses productions percutantes aux arrangements variés (Soul, musiques électroniques). À ne manquer sous aucun prétexte!